Autopartage en entreprise : les avantages

En principe, l’autopartage ou partage de véhicule est un précepte permettant à des abonnés de louer une voiture sur une durée déterminée. À vrai dire, c’est une prestation mettant des voitures à disposition de prêteurs consécutifs. Régi par diverses conditions, ce système est pratiqué par la plupart des entreprises. Car en plus d’être très pratique, il s’avère aussi avantageux pour elles. Mais pourquoi affirme-t-on que le partage de véhicule est aussi rentable pour les entreprises ?

Quel est le but de l’autopartage ?

Très convoité ces derniers temps, ce concept a pour objectif d’allouer un véhicule pour une personne en cas de nécessité. Selon les conditions régies par un contrat d’allocation, le locataire doit remettre le bien à une durée bien déterminée sans s’en approprier. Après cela, le propriétaire a bien le droit de faire louer sa voiture tant qu’il voudra. En effet, il est très probable de voir une automobile que vous venez de louer chez une autre personne qui est en train de la louer et ainsi de suite.

Concernant les frais y afférents, le locataire doit prendre en charge les coûts du carburant et des éventuels péages. Parfois, cela dépend de la clause de location, il est possible que les frais d’entretien et d’assurance soient payés par celui qui loue la voiture.

Cependant, ne confondez pas cela avec le covoiturage, qui est une organisation pour partager la même voiture avec une ou plusieurs personnes qui doivent traverser le même trajet. Toutefois, cette option est idéale pour minimiser les frais de déplacement de chaque voyageur.

Les avantages de l’autopartage en entreprise

Actuellement, les entreprises se lancent dans l’autopartage dans le but de mettre des voitures à la disposition de différents utilisateurs comme les employés ou d’autres collaborateurs de la boîte. Une réservation de l’horaire souhaité se fait ainsi par le biais d’une plateforme virtuelle afin de bien organiser la logistique de la société. Ainsi, une clé électronique est dispensée à tout ce qui possède un accès à ce service.

Grâce à ce nouveau concept de transport, les sociétés ont constaté plusieurs privilèges qui leur poussent davantage à améliorer les offres d’autopartage. Sûrement, cela va réduire le nombre de voitures utilisé, ce qui va apporter une certaine amélioration sur quelques points complémentaires comme :

  • La réduction du nombre d’automobiles occupant les parcs véhicules.
  • Naturellement, cela va apporter un gain sur le budget de l’entreprise puisque les frais d’entretien sont réduits. Réaliser des économies sur les investissements, c’est d’ailleurs le but recherché par les entreprises.
  • De ce fait, la maintenance des automobiles est plus facile à réaliser. Un véhicule bien entretenu est bénéfique pour l’environnement puisqu’il émet moins de dioxyde de carbone que les autres.
  • De plus, moins de voitures qui circulent impactent nettement sur la réduction de la pollution.

Comment faire de l’autopartage ?

Faire de l’autopartage est généralement un fait organisé, il arrive parfois que les offres manquent pour répondre aux besoins des clients. Quoi qu’il en soit, n’oubliez pas que l’autopartage peut se présenter sous trois formes comme :

  • L’autopartage en boucle : la forme la plus courante qui est une offre proposée par une entreprise où la base, il est nécessaire de remplir certaines conditions pour pouvoir réserver le véhicule convenable.
  • L’autopartage entre particuliers : le principe est toujours le même, mais dans ce cas, il s’agit d’un particulier qui loue son automobile à une autre personne à partir d’un accord préétabli concernant le tarif et la durée de la location.
  • L’autopartage en libre-service : une option qui se fait souvent en ligne où les détails des véhicules y sont exposés afin de garder une bonne clientèle.

Les avantages d’un logiciel de gestion de flotte

Les logiciels de gestion de flotte peuvent aider les entreprises à suivre leurs véhicules et à prendre des décisions éclairées en matière de gestion de la flotte. Ils fournissent une vue d’ensemble des véhicules de l’entreprise, de leur utilisation et de leur performance, ce qui peut aider à réduire les coûts et les risques. De plus, les logiciels de gestion de flotte peuvent aider les entreprises à améliorer la productivité et à offrir une meilleure expérience client.

Suivi des véhicules et des conducteurs

Un logiciel de gestion de flotte permet de suivre les véhicules et les conducteurs en temps réel. Cela permet aux entreprises de savoir où se trouvent leurs véhicules et comment ils sont utilisés. Les entreprises peuvent également suivre les données des conducteurs, telles que leurs heures de conduite, leurs kilométrages et leurs accidents. Cela permet aux entreprises de mieux gérer leurs véhicules et de réduire les risques.

Réduction des coûts

Un logiciel de gestion de flotte peut aider les entreprises à réduire leurs coûts. En suivant les données des véhicules et des conducteurs, les entreprises peuvent identifier les patterns d’utilisation des véhicules et les comportements des conducteurs qui peuvent être coûteux. Les entreprises peuvent ensuite mettre en place des mesures pour réduire ces coûts, telles que la mise en place de limites de vitesse ou de kilométrage, la sélection de conducteurs plus expérimentés ou la réduction des temps d’arrêt.

Amélioration de la productivité

Un logiciel de gestion de flotte peut aider les entreprises à améliorer la productivité. En suivant les données des véhicules et des conducteurs, les entreprises peuvent mieux comprendre les patterns d’utilisation des véhicules et les comportements des conducteurs. Les entreprises peuvent ensuite mettre en place des mesures pour améliorer la productivité, telles que la mise en place de limites de vitesse ou de kilométrage, la sélection de conducteurs plus expérimentés ou la réduction des temps d’arrêt.

Meilleure expérience client

Un logiciel de gestion de flotte peut aider les entreprises à offrir une meilleure expérience client. En suivant les données des véhicules et des conducteurs, les entreprises peuvent mieux comprendre les patterns d’utilisation des véhicules et les comportements des conducteurs. Les entreprises peuvent ensuite mettre en place des mesures pour améliorer l’expérience client, telles que la mise en place de limites de vitesse ou de kilométrage, la sélection de conducteurs plus expérimentés ou la réduction des temps d’arrêt.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.