Bmw GS 800 ou Triumph Tiger : Notre comparatif

Dans la catégorie des trails mid-size, il est impossible de ne pas souligner ces deux modèles de moto : la BMW GS 800 et la petite Tiger de Triumph. Elles se retrouvent dans le même segment que la Honda CRF 1000, l’Africa Twin ou encore la Suzuki V-Storm 1000, et sont des baroudeuses respectant l’essence même de l’aventure sur deux-roues, avec un look pratique dans le quotidien pour affronter les différentes situations et les pistes quelque peu recommandées. Faisons un comparatif sur ces deux machines qui se retrouvent dans la section des enduros de voyage de classe moyenne supérieure.

Configuration technique

La Triumph Tiger, surnommée aussi le tricylindre anglais performe avec une attitude plus souple à vitesse modérée. Les trois tubulaires en ligne de son bloc moteur lui procurent une accélération plus longue que la BMW, accentuée par sa cylindrée de 799 cc et son injection électronique. Le cadre en acier avec une configuration en double treillis s’occupe de stabiliser le tricylindre. La marque britannique a opté pour de l’aluminium pour la conception du bras oscillant accueillant une jante 21’’ à l’avant. Similaire à la BMW, elle existe en version ABS désactivable.

La GS 800 de BMW quant à elle, avance deux tubulures d’échappement qui sortent de son moteur. Toutefois, le bicylindre linéaire n’a pas à rougir de sa cylindrée de 798 cc, notamment avec un cadre tubulaire en acier couplé à un injecteur à double arbres à cames à quatre soupapes par cylindres. Comme sur la Triumph, le bras oscillant est en aluminium.

Les performances moteur

L’on remarque immédiatement la différence en observant la configuration de l’architecture moteur. En effet, ce qui nous frappe aussitôt à l’œil, c’est le twin de l’allemande et le tricylindre de l’anglaise. La GS 800 se prête au jeu d’une accélération vif avec une réactivité remarquable dès que l’on actionne la poignée de gaz. Elle embarque une plage de régime moins étendue avec ses 85 ch à 7.500 trs/mn dévoilant une sonorité assez rauque.

D’un autre côté, la présence de l’injection électronique sur le « tri » de Triumph lui assure une montée en régime particulièrement linéaire, non brusque et progressive. Avec une fréquence acoustique pleine et moins grave, la configuration du bloc moteur de la machine contient correctement les vibrations. La Tiger avance également une amplitude plus importante de sa plage de régime grâce son tricylindre de 95 ch à 9.300 trs/mn.

Stabilité routière et comportement

À première vue, on peut laisser penser que les deux bécanes avancent une apparence assez similaire, pourtant leurs mensurations sont bien différentes. La GS 800 présente un aspect assez profilé, avec une assise plus haute et un poids avoisinant les 210 kg. Plus légère que la Triumph, elle offre un contact plus naturel et plus intuitif, surtout avec le positionnement correct de son guidon.

La BMW possède toutefois une fourche télescopique et un amortisseur souple, ainsi qu’une maniabilité plus adaptée sur les parcours tout-terrain pour pallier les aspérités du sol comme les cailloux, les bosses, etc. Elle n’est pas aussi confortable que la Triumph en conduite sportive. En effet, le Tiger apporte une dizaine de kg en plus dans sa configuration lui permettant d’être plus stable à haute vitesse, notamment sur les routes à courbes rapides. Elle comporte d’ailleurs 6 modes de pilotage dont deux sont dédiés aux parcours tout-terrain.

Consommation et prix

Sur sa fiche technique, la BMW GS 500 présente un réservoir de 16 l pour une consommation moyenne de 6 l/100 km. La Triumph Tiger quant à elle exhibe un conteneur à essence plus volumineux avec ses 17 l. Son bloc tricylindré tire dans les 6.5 l/100 km. Une légère différence entre ces deux motos de moins de 100 chevaux laissant les motards choisir entre une faible consommation et une autonomie accrue.

En termes de prix, la GS 800 est disponible à environ 10 500 € pour un modèle d’occasion. La fourchette de coût pour la version neuve avoisine les 11 455 €. Avec les options et les accessoires supplémentaires comme le panneau de commande en pavé de couleur, la navigation GPS ou encore la suspension électronique, le prix peut encore grimper de quelques centaines d’euros. Pour la Tiger 800, son prix est d’environ 14 500 €.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.